être rappelé

Actualités

Fin du RTC et transition VoIP : 5 conseils pour les PME

La fin du RTC  signe le début d’une nouvelle ère en matière de téléphonie, et le passage à la VoIP s’avère incontournable pour toutes les entreprises, même les PME. Alors que l’abandon progressif du RTC a été enclenché depuis aujourd’hui 1 an, on compte encore 70% d’entreprises n’ayant pas géré ni prévu leur transition. Pourtant, il est urgent de s’en préoccuper maintenant et de se tourner vers des solutions alternatives. Cette migration indispensable représente néanmoins une excellente occasion de tirer parti des nouveaux systèmes de communication, souvent synonyme de gains en terme d’agilité et de productivité. Adopter la VoIP peut s’annoncer simple et rapide, mais nécessite certains pré-requis.

Voici nos 5 conseils pour aider les PME à s’y préparer efficacement.

1. Faire un recensement précis de l’installation existante 

Pour réussir sa migration vers le tout iP, il est essentiel d’effectuer dans un premier temps un diagnostic des équipements téléphoniques utilisés dans l’entreprise et qui sont reliés au réseau RTC. Cela permettra de recenser :

Les appareils et lignes visibles :

  • Postes fixes visibles
  • Standards téléphoniques
  • Fax et serveurs de fax

Les flux de données cachés :

  • Téléalarmes
  • Assistances
  • Ascenseurs
  • Télé relèves
  • Monétique

2. Évaluer les possibilités d’évolution de vos équipements 

Fin du RTC et passage à la VoIP ne rime pas forcément avec remplacement intégral des équipements actuels.

Il existe 2 grandes options :

  • Installer des adaptateurs IP :  En fonction des équipements, il est possible d’utiliser des solutions qui fonctionnent sur la base d’adaptateurs analogiques vers IP (box par exemple). Cette option permet de conserver les équipements existants, tout en assurant la transition vers le protocole IP.
  • Migrer vers des solutions tout IP : Téléphonie managée via centrex, ToIP, IPBX, téléphones IP, solutions sur réseau mobile…

Prévoir le volet alimentation électrique  : la fin du RTC va de pair avec la fin de la télé-alimentation des lignes par le réseau opérateur. Il est alors impératif de garder en tête le besoin d’alimentation électrique des réseaux nouvelle génération, et de prévoir une solution de secours en cas de coupure.

3. Choisir la solution IP la plus pertinente pour votre entreprise

La migration vers le tout IP représente un avantage de taille pour les entreprises, puisque ces solutions offrent des fonctionnalités optimisant grandement les échanges en interne comme en externe. Parmi le panel des solutions, on pense aux communications unifiées qui réunissent en une seule interface des outils variés de voix, visio-conférences, vidéos, messageries, tchat, partages d’agenda…

Mais devant la diversité des solutions proposées, il convient de définir les besoins de l’entreprise et de son activité. Une société dans le secteur de la métallurgie n’aura évidemment pas les mêmes besoins qu’une agence immobilière ou qu’un cabinet d’avocats en droit international, ces entreprises présentant de très grandes différences structurelles (nombre d’employés, mobilité, sédentarité, etc.).

Afin de s’adapter à chaque contrainte, une stratégie de migration personnalisée est donc à mettre en place.

4. Piloter sa migration comme un projet d’entreprise 

La migration vers une solution de téléphonie IP est une démarche sensible car elle touche aux échanges que l’entreprise peut avoir avec ses clients. Selon le nombre de sites, d’employés ou encore la criticité des échanges téléphoniques dans l’exercice de l’activité, Il est essentiel de définir une stratégie de déploiement et de piloter sa transition comme un véritable projet d’entreprise, avec des équipes et ressources dédiées.

5. Accompagner les utilisateurs dans la mise en oeuvre

Préparer, accompagner et former les équipes impactées est capital pour la mise en oeuvre d’une transition IP. La meilleure des solutions IP se révèlera inutile si les utilisateurs n’en n’ont pas la maîtrise. L’une des bonnes pratiques est de mettre en place un programme adapté à chaque profil, afin de conserver l’efficacité des employés.

Être encadrés par une équipe d’experts 

Avec à la fin du RTC, le passage à la VoIP n’est plus un choix pour les entreprises. En étant accompagnées, les PME ont l’occasion de faire évoluer leurs équipements vers des systèmes de communication plus performants et adaptés à leurs besoins.

Même si migrer vers la téléphonie IP peut s’avérer assez simple, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver tant les solutions sont nombreuses, et parfois complexes, de par leurs spécificités. Faire appel à un prestataire IT permet aux entreprises de bénéficier d’une expertise et d’un conseil de qualité. La méthodologie d’un tel projet ne s’improvise pas et nécessite au préalable un audit précis, suivi d’une gestion de projet rigoureuse et maîtrisée.

 


Pour aller plus loin